Canadiens: Michael Pezzetta and Jake Evans are part of the discipline

Depuis quelques matcher déjà, le Canadien semblait montrer des difficulties à égalité numérique. Face aux Stars, les hommes de Martin St-Louis semblaient enfin sortir de leur torpeur. Ils sont parvenus à limiter la dangerouse attaque des Stars et l’équipe s’était même forgé une avance de deux goals.

Les effort des troupes ont toutefois été gâchés par l’indiscipline. Le CH aécopé de cinq pénalités minores et les Stars en ont profité pour inscrire trois goals et prendre le large, en route vers une victoire de 4-2.

« Nous avons bien joué à cinq contre cinq. Si nous nous étions limités à cela, je crois que ça aurait été plus fluide, plus facile. C’est très frustrating », n’a pas caché Jake Evans après la rencontre.

Evans est d’ailleurs un des joueurs qui a eu à affronter l’avantage numérique des Stars. Il en disputé près de quatre minutes de jeu en désavantage numérique et Evans n’a eu d’autre choix que de livre son chapeau à Dallas.

“C’est une unité d’avantage numérique très difficile à contrarer. Ils ont cinq joueurs qui sont très dangereux pour marcer et ils ont de l’espace pour tous les utiliser. Il ya certaines unités qui cherchent à rejoinder un joueur en particulier, mais ce soir, j’avais l’impression qu’il y avait tellement de menaces. C’était difficile de toutes les élimaire. »

Entraîneur chef Martin St-Louis avait un discours similaire à celui d’Evans après le match.

« Je suis content de notre match à cinq contre cinq. C’est une équipe difficile à affronter et on a été capable de bien gérer leur pression. C’est un de nos meilleurs matcher à cinq contre cinq depuis longtemps. Ils ont un bon avantage numérique. »

« C’est difficile, on leur donne cinq avantages numériques. On donne de la confiance à leurs joueurs offensifs et ils sont capables d’executer leurs jeux. On n’a pas été capable de tuer les punishments », en ajouté St-Louis.

Parmi les joueurs qui se sont retrouvés au banc des pénalités à un moment peu opportune, il y avait Michael Pezzetta. Après avoir offert une avance de deux goals au CH en deuxième période, Pezzetta purged une penalty when the Stars ont marked the goal of victory.

« Je creyais que je jouais bien jusqu’à ce que j’écope de cette pénalité stupide. Je n’essayais pas d’attraper sa jambe, je voulais seulement passer sur le côté, mais je ne peux pas sauter de cette manière. Ce n’est pas le bon jeu à faire. Jusqu’à ce moment, je crois qu’on faisait bien notre travail comme 4e trio », a durement admis Pezzetta après la rencontre.

« Pezz, c’est un gars qui prend soin de l’équipe. C’est sûr que c’est une punishment qui fait mal, mais il ya eu des pénalités sévérées this evening », reported St-Louis pour se porter à la défense de son attaquant d’énergie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *